Dump - Restore Postgres

Dump - Restore Postgres
Cet article vous explique comment faire un dump et un restore pour PostGreSQL. Les différentes commandes ont été testées sur Windows. Elles doivent fonctionner sous Unix.

Dump

1. Placez-vous en mode commande sous Window

2. Allez dans le sous-répertoire bin du répertoire d'installation de Postgres

3. Ecrire la ligne de commande suivante :

pg_dump -h Your_hostname -U Username -f path_of_outputFile
instance_name

Par défaut, le fichier dump généré n'est pas encodé et correspond à un fichier SQL. Pour restorer celui-ci, vous devez utiliser le psql. Si l'option -F t (F en majuscule) est utilisée, un fichier tar non compressé est créé. Vous devez alors utiliser pgrestore ou la seconde méthode expliquée ci-dessous pour effectuer le restore.

Restore

Cas 1 : Fichier de type SQL

Ecrire les lignes de commande suivantes :

Createdb -U username -W InstanceName
psql -U username -f path_to_dump InstanceName

Case 2 : Fichier exporté au format tar (méthode avec l'interface graphique)

Dans pgAdmin créer une instance et choisir «Restauration». L'option restauration peut ne pas apparaitre tout de suite. Faire un clique droit sur le nom du serveur et revenir sur le nom de l'instance.

Choisir votre fichier dump.

Eviter la boite de dialogue pour le mot de passe

Pour réaliser une sauvegarde (un dump) en mode batch, il vous faut éviter l'affichage de la boite de dialogue de demande de mot de passe. Voici comment éviter cette boite de dialogue.

Pour Windows

Créer un dossier nommé postgresql dans

Documents and
settings/Nom_Utilisateur_Execute_batch/Application Data/ 

Créer un fichier nommé

pgpass.conf 

Pour Unix

Créer dans la «home directory» de l'utilisateur qui lance la fichier bach le fichier

.pgpass 

Contenu du fichier pgpass.conf

hostname:portNumber:instanceName:user:mot_de_passe

Exemple :

localhost:5432:mabase:postgre:nopassword
Dernière mise à jour : février 2007
ACCESS - PostGreSQL - Oracle